Faire connaître son cabinet de kiné : le guide pratique

Faire connaître cabinet kiné

Tôt ou tard, faire connaître son cabinet de kiné est une question à laquelle tous les professionnels exerçant ce beau métier se trouvent confrontés.

Vous avez trouvé un local et aménagé votre cabinet de kiné à votre goût. Vous avez acheté du matériel ainsi qu’un ordinateur professionnel pour pratiquer dans les meilleures conditions. Peut-être avez-vous aussi fait appel à une secrétaire médicale pour déléguer la gestion de vos rendez-vous ou pour qu’elle s’occupe de votre facturation et de vos impayés.

Mais voilà, maintenant se pose cette question brûlante… Comment faire connaître votre cabinet de kinésithérapie auprès de votre future patientèle ?

Un trop grand nombre de kinés se limitent encore à la pose de leur plaque à l’entrée de leur cabinet. Pourtant, en cet âge d’or de la communication, il existe d’autres solutions. Dans cet article, nous allons vous dévoiler les moyens possibles pour amener votre cabinet de kinésithérapie sous le feu des projecteurs tout en respectant les règles de déontologie.

Faire connaître son cabinet de kiné : la devanture

Faire connaître cabinet kiné
Pour faire connaître son cabinet de kiné, il faut respecter certaines règles.

La première chose sur laquelle il est possible de faire connaître son cabinet de kiné, c’est bien sûr de travailler sur la devanture. Selon la configuration de votre cabinet, il ne sera évidemment pas toujours possible de faire des miracles. Toutefois, il peut être intéressant de s’attarder sur certains points.

Votre plaque professionnelle

Vous le savez, vous êtes dans l’obligation d’installer une plaque professionnelle de kinésithérapeute à l’entrée de votre cabinet. Cette plaque doit respecter un certain nombre de critères définis par le Conseil National de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes. En termes de dimensions, elle ne doit pas dépasser 30 x 40 centimètres. Si vous êtes plusieurs, vous pouvez utiliser une plaque commune qui respecte les mêmes dimensions.

Vous pouvez apposer une plaque à l’entrée de l’immeuble et une deuxième à l’entrée du cabinet. Si la configuration de votre immeuble l’impose, vous pouvez également ajouter une signalétique intermédiaire.

Voici les informations qui peuvent figurer sur votre plaque professionnelle :

  • Noms et prénoms du kinésithérapeute titulaire et de ses associés.
  • Adresse professionnelle.
  • Numéros de téléphone.
  • Adresses mails.
  • Horaires et jours de consultations.
  • Numéro d’identification.
  • Qualifications (retrouvez la liste sur le site du CNOMK).
  • Adhésion à une ou plusieurs associations agréées.
  • Distinction honorifiques reconnues par la République Française.

Cela étant, vous êtes libres dans le choix des couleurs et de la police même si « la discrétion est imposée ». Vous pouvez donc utiliser des couleurs un peu plus visibles comme par exemple un texte blanc sur fond bleu.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de consulter les articles correspondants dans le Code de la Santé Publique.

Flyers et cartes de visite

Flyer kinésithérapeute
Vous avez le droit de créer des flyers et des cartes de visite sous certaines conditions.

Vous êtes en droit d’utiliser des flyers et des cartes de visite cependant ces supports de communication sont également régis par des règles strictes.

Ces documents sont en effet autorisés uniquement au sein du cabinet. Vous ne pourrez donc pas en laisser auprès des commerçants de votre quartier ou en distribuer dans la rue. Ensuite, le message délivré sur le flyer doit uniquement relever d’une information de santé et exclure toute valorisation personnelle ou professionnelle. Concernant les cartes de visite, elles ne doivent faire figurer que les informations énumérées précédemment.

Enseigne et pré-enseigne

Afin de rendre votre cabinet plus visible, vous pouvez ajouter une enseigne si la configuration du bâtiment le permet. Cette enseigne doit être apposée sur l’immeuble et / ou la vitrine de votre cabinet. En termes de dimensions, elle doit être « proportionnée à la configuration des lieux ». Concernant l’éclairage, seule une lumière blanche et non clignotante est autorisée.

En termes d’informations figurant sur l’enseigne, seules les mentions relatives à l’exercice de votre profession sont autorisées à l’exclusion des informations nominatives (noms et prénoms).

Vous pouvez donc faire figurer les informations suivantes :

  • Titre de votre activité (« Kinésithérapeute », « Masseur-kinésithérapeute », « Cabinet de kinésithérapie »…).
  • Logo de masseur-kinésithérapeute.
  • Informations de contact (numéro de téléphone, adresse mail).
  • Horaires et jours de consultation.
  • Qualifications comme par exemple « Kinésithérapie du sport » ou « Rééducation maxillo-faciale ».

Selon vos besoins, vous avez le droit d’utiliser une pré-enseigne qui respecte les mêmes règles.

Faire connaître son cabinet de kiné sur internet

Avec l’essor d’internet, les moyens pour faire connaître son cabinet de kiné se sont multipliés. Même si vous restez soumis à des règles strictes, il est possible de vous rendre visible grâce au numérique. Entre la création d’un site internet, la création d’une fiche Google My Business et les réseaux sociaux, vous avez l’embarras du choix.

Il faut simplement se rappeler que votre communication sur internet ne doit pas servir à faire la promotion de votre service d’une façon commerciale. Ces outils doivent seulement être présents pour informer le public sur les soins que vous proposez.

Site internet

Faire connaître cabinet kiné Google
Google My Business est un formidable outil pour faire connaître votre cabinet de kiné sur internet.

Votre site internet doit donc respecter une série de critères respectant le Code de Déontologie. Vous ne pouvez par exemple pas faire de campagnes de communication payantes pour augmenter votre visibilité. Les publicités sur Google ou sur Facebook ne sont donc pas autorisées.

Concernant son adresse (www.votre-cabinet-de-kine.fr), elle peut faire référence à votre identité, à votre profession (kinésithérapeute, masseur-kinésithérapeute, masseur kinésithérapeute-ostéopathe) ou donner des informations géographiques sur votre lieu d’exercice.

Le contenu du site internet est également régi par un certains nombre de règles. Voici les informations qui doivent obligatoirement y figurer :

  • Nom(s) et prénom(s) du ou des titulaires du cabinet.
  • Adresse du cabinet principal et du cabinet secondaire s’il y en a un.
  • Numéro(s) de téléphone.
  • Adresse(s) mail.
  • Numéro(s) d’inscription(s) au tableau de l’Ordre.
  • Informations sur le montant des honoraires pratiqués et les modes de paiement acceptés.
  • Mentions légales applicables aux entrepreneurs individuels exerçant une activité règlementée.
  • Informations sur l’accessibilité du cabinet.

En plus de ces informations obligatoires, vous pouvez faire figurer des informations supplémentaires :

  • Horaires et jours de consultation.
  • Modalités de prise de rendez-vous.
  • Plan du quartier, moyens d’accès ou présence de parkings.
  • Equipements disponibles au cabinet.
  • Photos du ou des kinésithérapeutes ainsi que du matériel.
  • Situation vis-à-vis des organismes d’assurance maladie.
  • Mention de l’adhésion à une association de gestion agréée.
  • Diplômes, titres, fonctions et spécificités d’exercice lorsqu’ils sont reconnus par le Conseil National de l’Ordre.
  • Appartenance à une société savante.

Si vous avez besoin de conseils sur la création de votre futur site internet, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pourrons vous aiguiller dans la création d’un site pour faire connaître votre cabinet de kiné tout en respectant la législation.

Fiche Google My Business

En complément du site internet, vous avez le droit (et c’est même recommandé) de créer une fiche pour votre cabinet sur Google My Business. Google étant l’un des services les plus utilisés au monde, la création d’une fiche sur cette plateforme gratuite est un excellent moyen de vous rendre visible sur internet.

Une fiche Google My Business apparaîtra notamment sur Google Maps et va regrouper un certain nombre d’informations très utiles pour vos patients :

  • Noms et prénoms des praticiens ou de votre cabinet de kiné.
  • Adresse et plan d’accès.
  • Site internet.
  • Numéro de téléphone.
  • Horaires d’ouverture.
  • Photos.

Les patients auront en outre l’opportunité de laisser des avis sur votre fiche. Une bonne note sur Google peut fortement améliorer sa visibilité. Un peu comme sur les réseaux sociaux, il est également possible de publier des messages si vous souhaitez par exemple communiquer sur vos actualités. Il faut cependant que ces messages respectent les règles de déontologie de l’Ordre.

Réseaux sociaux

Réseaux sociaux kiné
Selon vos affinités, la création de comptes sur les réseaux sociaux peut vous faire gagner en visibilité.

En tant que masseur-kinésithérapeute, vous avez le droit de communiquer sur les médias sociaux à des fins professionnelles. Il faut néanmoins respecter les règles énoncées précédemment dans cet article ainsi que les suivantes :

  • Obligation d’identification du masseur-kinésithérapeute.
  • Respect de l’anonymat des patients.
  • Absence de communication commerciale comme la création de campagnes de publicité.
  • Respect de l’honneur de la profession.

En règle générale, vous n’avez pas le droit d’utiliser les réseaux sociaux pour faire la promotion de vos activités professionnelles ou personnelles. Encore une fois, votre communication doit avant tout comporter un caractère informatif. Vous devez également veiller à ce que les informations et données que vous partagez soient vérifiées et correctes.

Si vous souhaitez utiliser ces médias, nous vous conseillons à minima de créer une page Facebook pour votre cabinet de kiné. Un peu comme pour Google My Business, la création d’une page Facebook est gratuite et va vous permettre de centraliser de nombreuses informations utiles pour vos patients :

  • Noms et prénoms des kinésithérapeutes ou du cabinet.
  • Photos des kinés ou de votre cabinet.
  • Adresse et horaires d’ouverture.
  • Numéro de téléphone.
  • Adresse mail.
  • Lien vers le site internet.
  • Informations générales.
  • Avis des patients.

C’est donc un excellent moyen de gagner en visibilité sur internet et ce de façon totalement gratuite. Selon vos affinités, la création d’un compte Instagram (le réseau social du moment) peut également s’avérer très utile pour communiquer. Ce réseau social étant avant tout construit sur le partage de photos et de vidéos, mieux vaut vous assurer au préalable d’avoir assez de contenus à partager.

Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous recommandons de consulter les recommandations sur le site officiel de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes et notamment les Recommandations relatives à la communication du masseur-kinésithérapeute.

Chez Gustave, nous avons à cœur d’aider les kinés dans leur activité quotidienne. Si vous avez la moindre question sur le sujet ou si vous souhaitez nous faire part de vos commentaires, n’hésitez pas à le faire ci-dessous.

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.