Première installation kiné (2 / 3) : les démarches après l’inscription à l’Ordre

La trilogie des démarches obligatoires est maintenant accomplie, vous vous demandez ce qu’il reste “encore” à faire ?  Dans cet article, nous développerons les 4 points à ne pas manquer après l’inscription au Conseil Départemental de l’Ordre pour débuter votre activité libérale sereinement. 

Conseil Départemental de l’Ordre (CDO) : la suite après votre inscription

Ça y est, le CDO vient de vous délivrer une attestation d’inscription dans laquelle figure votre numéro RPPS. Autrement dit, ce numéro correspond à votre numéro d’ordre qui vous sera attribué pour toute votre carrière. Le CDO procède à l’enregistrement de votre diplôme d’État. 

Vous pouvez dès à présent débuter vos premiers jours en tant que masseur- kinésithérapeute ! 

Après votre inscription à l’Ordre, ce dernier transmettra votre dossier à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). C’est ce que nous allons vous détailler ci-dessous. 

Assurance Maladie et Sécurité Sociale : contacter la CPAM

Vous allez devoir enregistrer votre activité libérale auprès de l’Assurance Maladie. Pour cela, la CPAM de votre département d’inscription vous contactera pour vous demander plusieurs documents à fournir avec notamment : 

  • Votre carte d’assuré social (carte vitale).
  • Votre Relevé d’Identité Bancaire (RIB) de votre compte professionnel (qui peut être un simple compte courant). 
  • Une déclaration d’identification qu’ils vous feront parvenir par voie électronique ou postale.

💡 Astuce pour gagner du temps, nous vous suggérons de les contacter dans les premiers jours qui suivent l’obtention de votre inscription à l’ordre. Ils vous conseilleront et vous détailleront les démarches à faire et les papiers demandés auprès de leur service. 

Être inscrit à la CPAM à titre professionnel vous permet d’être ajouté au registre des professionnels de santé, d’obtenir un numéro d’assurance maladie (numéro ADELI) et de valider la commande de votre Carte Professionnelle de Santé (CPS).

Démarches kinés inscription ordre


Une CPS vous sera par la suite automatiquement envoyée. En théorie, vous la recevrez sous une quinzaine de jours ou plus post-inscription. A noter qu’il existe une CPS assistant / collaborateur que vous recevrez lors de votre première installation dans votre cabinet et une CPS remplaçant ce qui est très utile lorsque vous faites des remplacements longs au début de votre activité.

Par la suite, la CPAM doit transférer votre dossier au service de l’Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales (URSSAF), pour leur signaler votre début d’activité. C’est ce que nous allons voir juste après. 

L’URSSAF : c’est parti pour le début des cotisations 💸

Dans les huit jours qui suivent votre premier jour de travail, vous devez effectuer une déclaration d’activité auprès de l’URSSAF. A noter que ce délai est plutôt “théorique”. Vous ne risquez rien si vous le dépassez, mise à part perdre du temps pour enfin terminer toutes vos démarches. C’est pourquoi nous vous conseillons de respecter cette période indiquée. 

L’URSSAF est chargée de collecter les cotisations sociales de chaque “travaillant”. Il s’agira de vos dépenses parmi les plus élevées. Ces cotisations représenteront environ 20% de votre chiffre d’affaires annuel. 

Pour se déclarer, vous devez vous créer un compte sur le site internet urssaf.fr et commencer votre déclaration d’activité en ligne. Encore une fois, si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à les contacter.

Votre déclaration à l’URSSAF permettra automatiquement d’être référencé au Service d’Identification du Répertoire des Entreprises (SIRENE) qui est en lien avec l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE). 

Elle vous permettra également d’être référencé au centre des impôts, qui vous contactera par la suite pour créer votre espace en ligne sur le site impots.gouv. 

La CARPIMKO : quésako ?

Démarches kinés après inscription ordre : les organismes de retraite
Aurons-nous une vraie retraite ? Pas comme Oscar et ses amis 😅

Il s’agit de la Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs-Kinésthérapeutes, Orthophonistes et Orthoptistes. Simplement dit, elle concerne entre autres les professionnels auxiliaires médicaux exerçant en libéral. Tous les masseurs-kinésithérapeutes libéraux, peu importe le statut, doivent s’affilier à la CARPIMKO

La CARPIMKO représente la structure qui gèrera vos cotisations retraite ainsi que vos éventuelles indemnités invalidité/décès. Ces cotisations représenteront environ 10% de votre chiffre d’affaires annuel.

Pour se référencer auprès de leur service, l’URSSAF doit “en principe” leur transférer votre dossier. Sauf que les délais peuvent être souvent longs. Pour accélérer le procédé, vous pouvez vous rendre sur le site internet carpimko.fr et vous créer un compte pour commencer en ligne votre déclaration d’affiliation. 

💡 Astuce : nous vous conseillons de commencer votre affiliation dès que vous êtes inscrit à l’URSSAF. Pourquoi ?
Premièrement, votre compte en ligne CARPIMKO sera disponible seulement 2 semaines après votre demande car ils vous demanderont un code d’activation qui sera envoyé par voie postale, ce qui prendra du temps. 
Deuxièmement, pour que vous soyez débarrassés de toutes ces démarches car oui, la CARPIMKO sera votre dernière formalité ! 

Mon expérience personnelle après l’inscription à l’Ordre des Kinés

Diplômé en 2021, je vous confirme qu’il n’est pas facile de coupler son début d’activité professionnelle et tous les dossiers d’inscription en même temps. Il faut être bien organisé, prendre le temps de se plonger dans les papiers. Mais étant en plein été, nous pouvons rapidement nous laisser tenter par un afterwork entre confrères ou entre amis ou profiter du soleil ! 

Je ne peux pas dire que j’ai eu beaucoup de difficultés dans toutes ces démarches additionnelles pour commencer mes remplacements puis lors de ma première installation parce que je m’étais préparé et informé en amont. En cas de doute, je n’ai pas hésité à les contacter pour avoir des renseignements. 

Nous espérons que cet article vous permettra de vous guider dans vos diverses inscriptions.

Nous restons à vos côtés : revenez nous raconter vos anecdotes intéressantes sur vos démarches ! 

Corentin MORA, masseur-kinésithérapeute, Vaucluse

Corentin Mora
Masseur-Kinésithérapeute, Vaucluse

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page