Faciliter sa gestion sans changer de logiciel kiné

Changer de logiciel kiné : tous nos conseils

Voilà maintenant quelques années que vous utilisez votre logiciel kiné. Il répond à vos besoins et il fonctionne. Mais voilà, ce n’est pas la joie tous les jours, d’après les retours de nombreux kinés : bugs, lenteurs, interface vieillissante, tarif, inaccessibilité en dehors du cabinet et sur votre mobile… Vous auriez bien besoin d’un vent de fraîcheur. Et changer de logiciel kiné peut s’avérer tentant.

Mais prudence ! Même si l’herbe semble plus verte ailleurs, changer de logiciel kiné n’est pas forcément la solution qui règlera tous vos soucis.

Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi et vous donner quelques conseils pour faciliter la gestion de votre cabinet de kiné sans changer de logiciel kiné.

Pourquoi changer de logiciel kiné n’est pas forcément la solution

Changer de logiciel kiné : pourquoi ce n'est pas la solution.

Quel que soit votre outil actuel, changer totalement de logiciel kiné n’est probablement pas le meilleur moyen de faciliter la gestion quotidienne de votre activité de kinésithérapeute.

Vous connaissez bien votre logiciel actuel

Premièrement, malgré tous ses potentiels défauts, vous connaissez sans doute votre logiciel actuel sur le bout des doigts. S’il n’est pas parfait, il présente au moins l’avantage de n’avoir plus aucun secret pour vous. Changer de logiciel kiné pour passer à un autre va sans doute apporter de la nouveauté, mais cela va surtout vous faire repartir à zéro.

Vous allez donc devoir passer beaucoup de temps à apprendre à utiliser votre nouveau logiciel. Les actions qui étaient devenues automatiques sur le précédent vont nécessiter un nouvel apprentissage plus ou moins long selon le logiciel et votre maîtrise de l’informatique. Cette période d’adaptation va donc sans doute demander un temps précieux (et peut-être même, dans le pire des cas, provoquer quelques crises de nerfs).

Migrer toutes les données n’est pas une mince affaire

Deuxièmement, changer de logiciel kiné implique également de faire une migration de toutes vos données de l’ancien vers le nouveau. Sans doute des années de travail :

  • Données de patients.
  • Suivis et traitements.
  • Facturations.
  • Remboursements de mutuelles.
  • Etc.

Des informations absolument critiques qu’il ne faudrait pas perdre. Changer de logiciel kiné peut donc se transformer en véritable parcours du combattant pour migrer vos données dans les règles de l’art.

Et il vous faudra dans tous les cas vous préparer à perdre certaines données importantes lors du processus. Généralement, les logiciels gardent les informations concernant les patients mais ils conservent rarement le reste.

À ce titre, passer d’un logiciel kiné à un autre présente donc un certain risque.

Le nouveau logiciel ne sera pas forcément meilleur

Changer de logiciel kiné : nos conseils pour mieux gérer le quotidien

Enfin, et c’est peut-être la chose la plus importante à retenir, l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Si votre logiciel présente des incohérences, des bugs ou certaines lourdeurs, les autres candidats en présentent sans doute tout autant. Et tout ce travail pourrait ainsi s’avérer totalement inutile.

C’est peut-être à ce moment que vous êtes motivés par la différence de prix qui vous permettra de réaliser quelques économies chaque mois. Dans un sens, vous avez raison.

Mais la véritable question est de savoir si 5€ ou 10€ de plus ou de moins chaque mois vont véritablement changer la donne. Plutôt que de se concentrer sur le tarif, mieux vaut regarder du côté des fonctionnalités et de l’ergonomie.

Selon nous, travailler 1 heure de plus par mois pour économiser 5€ n’est pas intéressant. Nous pensons plutôt l’inverse. Investir 5€ ou 10€ de plus pour gagner des heures de temps libre : voilà quelque chose qui semble déjà plus intéressant. Car s’il y a bien une chose que vous ne regagnerez jamais dans votre vie, c’est le temps.

Plutôt que de changer de logiciel kiné, il est possible de s’adapter

Plutôt que de changer de logiciel kiné, mieux vaut s'adapter

Tout ça, c’est bien beau. Mais alors, que faire ? Faut-il se résigner à utiliser le même logiciel ad vitam aeternam ?

Pas tout à fait. Il existe des solutions pour faciliter la gestion quotidienne de votre activité de kiné sans changer de logiciel. Des solutions comme Gustave vous aide en ce sens.

Gustave est ce qu’on pourrait appeler une extension pour votre logiciel kiné. Cette application fonctionne aussi bien avec Vega que Kiné +4000 ou Kinémax. Elle récupère les données de votre logiciel kiné pour vous proposer une interface ergonomique, plus fluide et plus stable.

Gustave propose plusieurs fonctionnalités dont voici les plus importantes :

Gustave permet de ne pas changer de logiciel kiné

C’est donc un facilitateur de votre quotidien qui vous évitera de changer totalement de logiciel kiné. Mieux que ça, il vous fera probablement gagner pas mal de temps tout en allégeant votre charge mentale. Car, contrairement aux logiciels kinés traditionnels, l’appli Gustave a été conçue de manière à être toujours simple d’utilisation et à le rester.

Retrouvez notre article sur les kinés instagrammeurs qui vous expliquent comment ils utilisent Gustave au sein de leur cabinet.

Gustave est d’ailleurs disponible gratuitement pendant 1 mois grâce à la période d’essai accessible par simple création de compte. Aucune carte bancaire n’est demandée ! Vous pouvez vous lancer en 10 minutes, montre en main.

Plutôt que de vous lancer dans un grand projet pour changer de logiciel kiné, Gustave pourrait bien être la solution alternative qui vous fera vraiment gagner du temps et de l’argent.

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page